Plus de souffrance

Il arrive qu’on soit un peu malade. Malade de tout, malade de rien. Il parait que ça s’appelle parfois dépression. La ‘structure de droit’ peut heureusement t’aider : elle te file des cachetons. C’est pratique, tu ne ressens plus la détresse. C’est simple, tu ne ressens plus rien. Tu n’es plus pas content. Tu n’es plus contant non plus. La douleur n’est plus là. La supprimer à tout prix, aucune utilité, pas de place. Plus de place à la mort dans la vie, elle n’existe pas, l’éviter. Supprimer la maladie. Ne pas écouter le corps, faire taire le corps. Supprimer tout ce qui touche, ne pas écouter.
Neutralité. Rien. Soulagé de la vie. Soulagé d’être enfin vide.
De rien.

 

Yolande Bertrand
Écrits spontanés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *