Trop

Trop de tout, tout de rien
Dans trop du trou, il ne se passe rien
A moins qu’on y voit bien bien,
Ce rien trop, qui point n’en faut
Quête de cerise
Mouche qui touche
Envolée du jour
Qui n’a point vu le noir
Lumière du soir
Araignée d’espoir
Trop niant le faux

 

Yolande Bertrand
Écrits spontanés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *